Critiques multiples de comics

Hello, me revoilà et je suis en vacances. Je compte donc accorder plus de temps à ce blog. J’ai quelques livres lus que je dois chroniquer. Quelques découvertes que je veux faire partager avec vous. Commençons, commençons :

Rumble, T.1 : La couleur des ténébres de John Arcudi (scénariste) et James Harren (dessinateur).

Résumé : Bobby, serveur dans un bar, parle à son dernier client de sa séparation avec son ex-petite amie. Son client, un vieil homme nommé Cogan, l’écoute attentivement avant de se lever pour rentrer chez lui. Avant de sortir, Bobby lui demande de régler son ardoise. Quelques secondes plus tard, il voit ce dernier un bras en moins entrer dans le bar et appeler à l’aide. Il est suivi par un type très grand et balaise qui tient une longue épée. Alors qu’il s’apprête à tuer Cogan, Bobby saisit une chaise et frappe l’agresseur en pleine tête. L’effet est étonnant puisqu’en lieu et place de sang, la tronche du type s’est éparpillé en brin de pailles…

Avis : Le trio qui a créé Rumble avait déjà collaboré sur de nombreuses séries. Le début de Rumble m’a semblé extrêmement flou, j’ai eu du mal à accrocher et cela jusqu’au 3e chapitre (sur 5). Le chapitre 3 nous donne toutes les clés pour comprendre l’histoire de notre homme-épouvantail Rathraq. Nous découvrons une histoire de Dieux et de Démons, de vengeance qui prend bien une fois qu’on a toute les clés. En ce qui concerne le dessin, il est assez particulier, le trait n’est pas fin, les personnages et les décors sont reconnaissables et agréables à l’œil passé les premières pages. Bobby et Del les deux humains sont attachants, bien qu’un peu passifs (surtout Bobby). Rumble est un comics sombre, mais avec beaucoup d’humour, certains monstres ont une bouille adorable. J’ai trouvé qu’il était assez dur d’accès à cause de son début très flou, et des thèmes assez redondants dans le fantastique, mais je lirais avec plaisir la suite… 3.5/5

The Infinite Loop, tome 1 : L’éveil de Pierrick Colinet et Elsa Charretier (2015)

Couverture The Infinite Loop, tome 1 : L'éveil

Résumé : Teddy vit dans un futur lointain, un monde édulcoré et sans aspérité où il n’y a plus d’enjeux, plus de haine, et surtout… plus d’amour. Un monde en apparence apaisé et sans conflit et où les voyages spatiotemporels font partie du quotidien. Teddy y mène une existence parfaite, exerçant son travail de correcteur d’anomalies temporelles au sein d’une brigade gouvernementale. Sa vie se déroule sans accroc jusqu’à ce que l’une de ces anomalies prenne la forme d’une jeune femme. Teddy est alors confrontée à un choix terrible : osera-t-elle défier sa hiérarchie et sauver l’anomalie ou va-t-elle purement et simplement la supprimer ?

Comment s’épanouir quand on vous empêche d’aimer librement ? C’est la question à laquelle tentent de répondre Pierrick Colinet et Elsa Charretier, couple d’auteurs français évoluant sur le marché américain, avec The Infinite Loop : une histoire humaniste où la S.F. est un moyen d’aborder des sujets plus délicats.

Avis : J’ai beaucoup aimé The infinte loop. Le dessin très coloré, simple avec un trait fin et clair est très agréable à l’œil et permet une compréhension facile de l’enchainement des actions. L’histoire est très sympa, j’aime beaucoup les histoires de voyages dans le temps et les problèmes de temporalité qui sont soulevés. Seul bémol, l’histoire va un peu trop vite et ne prend pas le temps de mettre en place son univers ni de développer ses personnages. Ici, pas de chapitre explicatif, mais une succession d’événement et d’action, qui donne un sentiment d’urgence à l’intrigue. Seule l’histoire d’amour, de Teddy et Ano, prend le temps de se construire, de se développer. Je lirais avec plaisir la suite (qui est déjà prévu dans mes achats ^^).  4/5

L’attaque des Titans T1 à 3 de Hajime Isayama (2013)

Résumé : Le monde appartient désormais aux Titans, des êtres gigantesques qui ont presque décimé l’Humanité. Voilà une centaine d’années, les derniers rescapés ont bâti une place forte, une cité cernée d’une haute muraille au sein de laquelle vivent aujourd’hui leurs descendants. Parqués, ignorants tout du monde extérieur, ils s’estiment au moins à l’abri de ces effroyables êtres qui ne feraient d’eux qu’une bouchée. Hélas, cette illusion de sécurité vole en éclats le jour où surgit un Titan démesuré, encore bien plus colossal que tous les autres. S’engage alors un combat désespéré pour la survie du genre humain..

Avis : L’attaque des Titans est un manga dont j’entends régulièrement parler depuis près d’un ou deux ans. C’est une série, que beaucoup ont adorée et encensée, personnellement si j’ai apprécié, je n’ai pas trouvé la série si géniale que ça. Déjà, le dessin est catastrophique sur les premiers tomes, même si l’auteur s’améliore petit à petit, c’est vraiment moche. Ainsi, le trait est brouillon, les personnages ont peu ou pas d’expression. En ce qui concerne les arrières-plans, ils manquent de profondeur. En ce qui concerne le scénario, si l’idée de départ est sympa, elle est mal exploitée. Petit à petit, le manga s’enlise dans tous les clichés du genre. La série animée est un peu mieux, mais je n’ai pas été plus enchantée que ça par ma lecture. 2/5

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Je n’aime pas du tout les dessins de « L’attaque des titans », en revanche j’ai apprécié l’histoire, qui arrive à se renouveler sans que ce soit trop « comme par hasard ».
    Jusqu’à quel tome as-tu lu cette série ?

    J'aime

    1. Shill dit :

      pareil, je n’aime vraiment pas les dessins. J’en suis au tome 7 ou 8 je crois ^^. Effectivement, l’intrigue commence a prendre de la consistance 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Je n’ai pas lu après le 12 ou 13, mais c’est super intriguant !
        Bonne lecture, si tu continues 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s