Avis coup de ♥♥ – La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos (2013)

le

La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos (2013)

Résultat de recherche d'images pour "la passe miroir"

De nombreuses personnes m’avaient conseillés de lire ce livre mais, devant tant d’avis positif, j’avais eu peur d’être déçue, j’avais donc retardé ma lecture. Au final c’est un véritable coup de cœur.

Résumé :

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Résultat de recherche d'images pour "la passe miroir"

Avis :

La passe-miroir est un livre abouti. On y découvre un monde complexe, la terre a été divisée en arche, ce sont des morceaux de planète flottant dans les airs. On découvre Ophélie, jeune fille attachante, naïve et maladroite, propulsée sur l’arche du Pôle, extrêmement hostile. Ophélie, personnage un peu lambda au départ, s’affirme petit à petit et se fait sa place à la cour, j’ai appris à m’attacher à elle et même à l’encourager. Le personnage de Thorn, le fiancé glacial et mystérieux est lui aussi attachant à sa manière et se révèle petit à petit moins obtus que l’on pourrait le croire. (Thorn et Ophélie gagnent la palme du couple le plus maladroit qui soit.) Malgré les 500 pages, le livre se dévore très vite. On est embarquée par les descriptions de la Citacielle, des personnes que rencontre Ophélie. La description de la cour a été un, de mes passages préférés, ainsi que celle de la Citacielle. Le personnage de Bérénine est touchant, j’ai hâte de découvrir plus de choses à son sujet. Le seul bémol du livre serait le sens du détail de Christelle Dabos, entrainant des descriptions longues qui cassent le rythme de l’intrigue.

C’est un livre quasi parfait, l’intrigue est forte, les personnages sont bons, l’histoire nous sort des clichés de la SFFF. Christelle Dabos a tout bon. Il y a un petit air de Ghibli / Miyazaki dans cette histoire.

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. J’ai adoré ce roman ! Je le trouve vraiment sympa, même si au début j’ai eu dû mal à accrocher. Tout comme toi j’avais retardé ma lecture de peur d’être déçue.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s