Avis – La Passe-miroir, tome 2 : Les Disparus du Clairdelune de Christelle Dabos

La Passe-miroir, tome 2 : Les Disparus du Clairdelune de Christelle Dabos

Résumé :

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

 

Avis :

J’ai pu enchainer la lecture du tome 2, sitôt avoir lu le 1 et ce fut un vrai plaisir. On reprend l’histoire exactement là où on l’avait laissée. On retrouve Ophélie juste avant qu’elle ne fasse la connaissance de Farouk. Il va prendre une importance cruciale dans ce tome. Nous retrouvons donc Ophélie, Thorn, et tous nos personnages préférés au Pôle. Christelle Dabos nous permet enfin à travers Ophélie d’explorer l’arche. Et surprise, elle n’est pas si petite que ça ! Ce fut agréable de voir autre chose que la Citacielle.

Farouk va donc prendre une importance cruciale dans ce second tome, à travers la découverte de l’esprit de famille, nous allons en apprendre plus sur lui et les autres esprits de famille, mais aussi sur Dieu et l’histoire du monde de la passe-muraille. Si l’auteur répond à certaines questions, c’est pour en poser des nouvelles. J’ai trouvé cela très bien, car on a l’impression d’avancer dans l’intrigue, de ne pas se poser sans cesse les mêmes questions. Toute l’intrigue autour de Dieu m’a tenu en haleine durant ma lecture et a même relancé l’intérêt que je portais au livre.

Ce qui faisait le charme du premier tome est toujours présent, tel que l’univers (hyper travaillé), les personnages, le style d’écriture. Ce second tome gagne de plus en maturité, car on approfondit autant la psychologie des personnages (Thorn est encore plus géniale) que l’univers des personnages.

Les Disparus de Clairdelune est clairement meilleurs que le premier tome !
À la fin de cette lecture, on se rend compte que Les Fiancés de l’hiver n’étaient qu’un tome d’introduction. J’ai donc hâte de lire le troisième tome !

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Je l’ai aussi trouvé meilleur que le premier tome, qui était déjà vraiment très bon !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s