Avis – To the Bone (2017)

le

J’ai décidé de vous parler d’un film vu récemment : To the bone. C’est un film produit par Netflix. Pour l’instant, les films originales que j’ai vus sont de très bonnes qualités. Plus je regarde leurs productions originales, plus je les aime.

Résultat de recherche d'images pour "to the bone affiche"

Film de Marti Noxon. Drame, 1 h 47 min, sortie le 14 juillet 2017. Avec Keanu Reeves, Lily Collins, Carrie Preston.

Résumé :

Ellen a 20 ans et est anorexique. Elle a passé la plus grande partie de sa vie à suivre différents programmes afin de se soigner. Déterminée à l’aider, sa famille l’envoie dans un centre spécialisé dirigé par un médecin non conventionnel. Surprise par les règles du centre et charmée par son nouvel entourage, Ellen va tenter de se reconstruire et s’accepter.

Résultat de recherche d'images pour "to the bone affiche"

Avis :

To the bone (jusqu’à l’os) est un film sur l’anorexie mentale, sujet un peu morbide et taboue. Ellen, le personnage central de l’histoire, est une jeune femme souffrant d’anorexie mentale, le traitement à l’image de cette maladie est plutôt bien amené, l’actrice Lily Collins joue très bien son rôle, je ne la connaissais pas, mais je retiens son nom. Le personnage d’Ellen est touchant et on a réellement envie de l’aider, on compatit pour elle. Elle est artiste et tient un tumblr où elle commence a avoir une certaine notoriété. Les parents d’Ellen se sont séparés quand elle était jeune, sa mère est lesbienne, et j’ai trouvé ce personnage bien cliché. La mère d’Ellen est donc devenue une bobo ex-dépressive. Le père est quant à lui absent, il ne reste donc que la belle-mère d’Ellen, une femme superficielle, mais qui au fond n’est pas bien méchante, et la soeur d’Ellen. Elles sont très proches, c’est d’ailleurs la seule personne stable dans son entourage et qui s’inquiète terriblement pour sa soeur.

Sur la forme, le film est vraiment bon, les dialogues sont bien écrits, les personnages bien construits. La réalisation réaliste est bien faite, on est loin d’une réalisation de grande originalité, mais c’est efficace. Sur le fond, si on passe sur la romance adolescente un peu mièvre, qui semble être le mal de la décennie depuis nos étoiles contraires. Ce qui m’a posé le plus de problèmes c’est les personnages en dehors de la maison. Keanu Reeves et les autres jeunes dans la maison sont vraiment bons. Le problème c’est plus la famille d’Ellen. Les personnages sont caricaturaux, entre la belle-mère clichée à souhait, mais pour qui on a de la compassion et l’insupportable mère égoïste, on a la palme des clichés des films d’ado. Dommage, car le film sinon est vraiment bon. Il a même un côté un peu morbide, surtout lors des plans sur le corps d’Ellen et sa maigreur. Le film ne fait pas de prévention (un des nombreux reproches que j’ai pu lire). To the bone montre la réalité crue de la maladie, Ellen et sa fixation sur la minceur de son bras, recraché la nourriture au restaurant… Un ensemble de scène assez cru et sombre qui fait réagir, on voit les personnages avoir des hauts et des bas. Le film ne semble pas avoir pour but d’être réconfortant, mais de parler de la lutte d’une jeune fille pour aller mieux.
Si vous avez le temps penchez-vous sur ce film qui est une bonne surprise.

Résultat de recherche d'images pour "to the bone affiche"

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s