Avis sur L’aube sera grandiose de Anne-Laure Bondoux (2017)

Au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil, j’avais pu assister à la conférence sur les questions de transmission. C’était une rencontre croisée avec Jeanne Benameur (La Géographie absente, Bruno Doucey éditions), Anne-Laure Bondoux (L’aube sera grandiose, Gallimard jeunesse), Jo Witek (Une fille de… Actes Sud éditions), et Sylvie Goussopoulos (Mère, fille, mère, etc., photos Sylvie Goussopoulos, éditions du Pourquoi pas ?). J’avais beaucoup aimé et les discussions des trois auteurs m’avaient intriguée quant à leur livre. J’avais donc dans ma PAL, le livre d’Anne-Laure Bondoux et celui de Jo Witek.

Résumé :

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d’un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu’elle lui a cachés jusqu’alors. Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère. Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets… Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin..

Avis :

Attention, coup de cœur, j’ai été happé par l’histoire tellement le suspens et l’intrigue était intense et captivant !

 Je n’ai lu aucun des livres d’Anne-Laure Bondoux mais, J’ai toujours entendu parler en bien de l’auteur, j’avais donc hâte de découvrir son livre. De plus, le thème de la transmission me parle énormément. Effectivement qu’héritons-nous de nos mères, de leurs histoires ou même de leurs personnalités. Des questions qui, personnellement , m’ont tenue plus d’une fois éveillée le soir. Nous ne nous définissons pas uniquement par ma nos mères, mais elles nous influencent en bien comme en mal. Il nous faut apprendre à vivre avec notre histoire familiale, notre héritage, faire la paix avec celle-ci ou au contraire nous rebeller pour la comprendre. Quoi que l’on dise, de génération en génération nous nous transmettons des mots, des idées, des valeurs et tout cela à un poids qu’il nous faut gérer. Certains le font avec plus de facilité que d’autres. C’est le thème même de ce livre et j’ai trouvé dans les mots d’Anne-Laure Bondoux, une poésie que je ne saurais jamais égaler. L’auteur s’est concentrée sur la place de la mère mais, ces questions se valent pour les deux membres de la famille. Que faire quand un père est absent, quand on ne connait pas la moitié de son histoire, d’où on vient ?

Ici, nous suivons Titania, une auteur qui vient juste de connaitre le succès. Un soir elle emporte sa fille Nine, jusqu’à une cabane perdue au fond des bois. Elle désire lui raconter son histoire, lui transmettre la vérité, lui révéler différents secrets sur elle, Titania, mais aussi sur Nine.

Nous entamons alors un fabuleux voyage à travers le temps et les secrets familiaux en compagnie de Titania et de Nine. On assiste petit à petit à l’histoire de ses trois générations de femme, qui semble enfin se rencontrer, se comprendre. J’ai du mal à voir ce roman comme jeunesse, car finalement, plus que l’histoire de Rose-Aimée ou de Nine, c’est celle de Titania qui se révèle, on comprend petit à petit cette femme qui a eu si peur de vivre. Titania qui a dû changer de nom, qui a été trimballée de squat en squat, qui n’a connu la stabilité que tardivement. Ce sont des thèmes très adultes qui sont traités. C’est d’ailleurs la force de l’auteur d’avoir su donner une double lecture à son livre, les adolescentes en construction, vivront une enquête policière intense, alors que les adultes y trouveront des thèmes plus complexes, sur les secrets de famille.

J’ai beaucoup aimé les aller-retour entre présent et passé, ces différents flashbacks forment presque une enquête policière permettant de reconstruire l’histoire familiale, pleine de personnages hauts en couleur tels que Rose-Aimée, ou les jumeaux. La plume de l’auteur est vraiment agréable à lire, mais aussi très poétique. Presque gracieuse à mes yeux. Les dialogues entre mère et fille sont juste parfaits et arrivent comme des entractes pour pouvoir souffler un peu parmi les nombreuses révélations qui nous sont faites.

C’est un livre que je recommande énormément, car il m’a beaucoup touché et fait voyager pendant quelques heures.

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Xander dit :

    Un très beau livre, en effet 😍

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s