30 ans (10 ans de thérapie) de Nora Hamzawi

le

Aujourd’hui on se retrouve pour parler du livre de Nora Hamzawi. Une fille que j’adore, notamment pour son humour et son franc-parlé.

Résumé :

Obsessionnelle, parano et hypocondriaque, Nora Hamzawi partage ses petites angoisses ordinaires avec humour et autodérision.
À mi-chemin entre séances chez le psy et journal intime, elle décortique des scènes de nos vies pour mieux y trouver sa place.
Comment fait-on pour avoir l’air à l’aise en soirée ? Qui sont ces gens qui fréquentent les stations de skis ? Y a-t-il un âge pour arrêter de regarder La Boum ? Pourquoi est-ce qu’on est obligé de se tutoyer dans les magasins bios ?
Son regard sur le monde, sa perception des situations et son désarroi, amusé et sensible, révèlent l’absurdité et la folie du quotidien.

En bref, si vous vous demandez régulièrement si vous êtes normal ou à côté de la plaque, cette introspection sans filtre devrait vous aider à relativiser !

Avis :

Un très bon livre, si comme moi, les gens vous agacent ! Nora Hamzawi me fait beaucoup rire quand elle passe à la TV et j’ai retrouvé cet humour, cette fraîcheur dans son livre. Le livre est composé de plusieurs anecdotes, pour la plupart drôle, où tout le monde peut se reconnaître. On a tous eu des moments de léthargie, des moments où on s’est senti bête. Si le livre fonctionne bien , c’est grâce au talent de conteuse de Nora qui rend le tout léger et sans prise de tête même quand elle aborde des sujets difficiles (comme la dépression). Ses différentes anecdotes sont pleines d’autodérision, et les trentenaires se reconnaîtront particulièrement. On nous parle de choses concrètes, qui arrivent au quotidien, nous avons donc de l’empathie pour les péripéties de Nora (personnellement, le coup du véto, c’est tout moi ! ). Évidemment, les nombreuses exagérations de l’auteur donnent tout le piquant à chaque chronique. Certaines sont un peu longues et m’ont cassé dans ma lecture, effectivement,ce sont des anecdotes et cela ne permet pas de développer le sujet sans endormir le lecteur. Toute bonne blague à une fin. Le livre est peut-être un peu trop négatif aussi, on a finalement de la peine pour Nora qui semble ne pas avoir de chance (ou ne pas savoir voir le bon côté des choses).

Le texte est entrecoupé de dessins plutôt sympa, très coloré et pop, qui donnent un peu de pêche au livre, ils illustrent à merveille les situations décrites.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s