Avis – Confess de Colleen Hoover

coverconfess

Résumé :

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

Avis :

J’ai beaucoup entendu parler de Colleen Hoover, auteur de romance à succès. Ayant trouvé ses livres par hasard d’occasion, je me suis lancé. Confess, c’est l’histoire d’Auburn, une jeune femme qui vient d’arriver à Dallas et semble avoir de nombreux problèmes. Elle rencontre Owen, un artiste qui peint des toiles inspirées par des confessions que lui laissent des anonymes. Auburn, est une femme intéressante, forte à sa façon avec ses faiblesses (ce qui la rend plus réaliste). Elle est mère d’un petit garçon de 5 ans et dont elle n’a plus la garde. Il est juste dommage qu’Auburn est une phase : « apitoiement sur soi » un peu trop prononcé au milieu du livre, mais, Auburn se reprend vite, merci l’auteur ! J’ai préféré le personnage d’Owen, même s’il correspond un peu trop au cliché du peintre torturé. La relation qu’à Owen avec son père, drogué et alcoolique, est vraiment bien mise en scène.

L’épilogue, qui est en fait un prequel, même s’il est totalement cliché, même si j’ai vu le truc arriver à des kilomètres est agréable à lire. La plume de l’auteur est agréable, le style certes simple, mais fluide permet de lire le livre rapidement. Un point primordial selon moi, pour une bonne romance. Les émotions qui se dégage du livre sont intense, mais pas fleur bleu. Le récit est bien tracé, plein de douceur, les secrets sont révélés les uns après les autres sans que le récit paraissent trop long. Il n’y a pas vraiment de temps mort dans l’intrigue, on apprend à connaitre les personnages, même les personnages secondaires, chacun à une ou plusieurs scènes permettant de développer leur personnalité. Mes préférés sont Emory et Harrison. Ce qui les rend moins plats. Owen étant un artiste, on peut voir certaines de ces œuvres dans le livre. On peut donc découvrir le travail de l’artiste Danny O’Connor, qui a peint des toiles pour le livre. Elles sont superbe ! J’ai passé un bon moment avec Confess et je lirais d’autres livres de l’auteur. Ce n’est pas un coup de cœur, mais, de l’avis générale Confess est le moins bon. Du coup, j’ai hâte de lire les autres.

A_Sea_Of_Calm_Amongst_echoes_Of_A_Storm2Beyond_The_Barrierretracing_steps

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s