Avis – Dust City de Jesse Christen

Me revoilà après une panne lecture. J’ai découvert au fil des années que la meilleure technique pour me remettre à lire était de commencer avec des petits livres, des romances ou des fanfictions. J’ai ainsi à travers les ans, écumées la chick-lit, bit-lit et tout c’est les trucs en lit, ainsi que les fanfictions (beaucoup de fanfiction sur Harry Potter, un jour je vous mettrais un lien vers mes préférés 🙂 ). Dust City c’est une romance qui ne vole pas très haut mais qui a réussi à me redonner envie de lire ! Enjoy !

Couverture Dust City, tome 1

Résumé :

À Dust City règne la loi du plus fort.

Killian ne le sait que trop bien – son propre frère, Damon, s’est hissé à la tête de l’un des clans les plus puissants de la ville. Un mode de vie que Kill fuit à tout prix, ce qui ne l’empêche pas d’éprouver une véritable fascination pour Damon.

Jusqu’au soir où sa vie bascule.

Kidnappé, Kill se retrouve aux mains de l’ennemi juré de Damon, le mystérieux Sin, qui cherche à venger la perte terrible qu’il vient de subir. Kill ne se fait pas beaucoup d’illusions : il ne sortira pas vivant de ce bras de fer entre les deux chefs de clan.

Pourtant, ce que lui inspire Sin représente peut-être le plus grand danger pour lui…

Avis :

Premièrement le livre est court, genre très court (150 pages environs). Ne vous attendez donc pas à des personnages très développés. Ils ont un trait de caractère qui les définis. Même si j’ai trouvé des choses un peu tirées par les cheveux, j’ai passé un bon moment avec cette romance. Si vous n’avez jamais lu d’Harlequin, vous allez trouver ça bizarre. (oui j’en ai lu, beaucoup. C’était ça ou regarder le tour de France l’été ^^’). L’idée dans ce genre de bouquin, c’est que l’on a une histoire sans temps mort. L’intrigue va d’un point A à un B sans passer par la case développement de personnage. C’est assez agréable à lire, le style de l’auteur n’est pas trop lourd (ce n’est pas non plus un truc transcendant, c’est une romance Milady aka du Harlequin moderne). Les personnages sont plutôt intéressant, même si Kill est un idiot de première qui ne comprend rien à rien. Je n’ai pas réussi à le détester. J’irai même lire le tome 2 car l’histoire et le contexte sont bien développés. Une ville sans technologie où règne les gangs et la misère. J’ai trouvé le décor vraiment bon, cela change de d’habitude (ne me parlez plus de riche héritière, seule dans son manoir T_T). C’est un monde d’homme, la seule femme que l’on croise est Mia (que je trouve sympathique, mais un peu flippante dans sa vénération de Sin) qui a vécu quelque chose de similaire à Killian. Bien que Killian soit attachant, on a envie de le secouer à plusieurs reprises, il est trop passif et ne semble pas changer plus que cela. Sin est assez mystérieux jusqu’au bout, on n’entrevoit que quelques facettes de sa personnalité et Damon apparait comme un tyrannique grand frère, dont les sentiments pour « Kill » semblent ambigüe (petit spoil, mais je préfère prévenir, l’auteur sous-entend une relation incestueuse entre 2 personnages, j’en ai même été surprise, c’est plutôt original). Attention c’est une romance M/M pour ceux/celles qui n’aiment pas.
Bref une romance sympa, mais un peu trop mielleuse.
3/5

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s